Aéroports de Paris: Durcissement des contrôles de Covid à partir de février

Depuis dimanche minuit, les aéroports parisiens peuvent simplement laisser les voyageurs quitter des pays au-delà de l’Union européenne pour des “raisons impérieuses” en vertu de nouvelles directives visant à limiter la propagation de ce coronavirus.

Le Premier ministre Jean Castex a déclaré vendredi jour l’interdiction de toute entrée en France ou de tout départ du territoire national depuis ou vers un pays extérieur à l’UE. Avec ce resserrement de cette torsion sanitaire, le gouvernement espère freiner la propagation de cette épidémie de Covid-19 et ainsi empêcher un confinement supplémentaire.

Tous les départs vers des vols étrangers importants seront évalués. Les tout premiers vols inquiets seront éliminés aux petites heures de lundi.

Les passagers souhaitant quitter l’Union européenne hors de France devront se munir d’un certificat attestant que leur excursion correspond à un motif impérieux, qui peut être familial, professionnel ou de santé. D’autres documents peuvent être demandés pour démontrer cet étage.

Le test sera réalisé sous un double contrôle: “il y aura des tests par les compagnies aériennes, combinés à des contrôles des autorités frontalières”, précise une autre source aéroportuaire.

Les transporteurs aériens ne pourront pas tester un passager s’ils n’ont pas leur certificat de voyage. Concernant la facette Air France, ces nouvelles étapes sont mises en place depuis dimanche et les clients sont informés.

En restreignant les voyages internationaux, le gouvernement français aspire à empêcher une nouvelle contamination mais également à restreindre le flux de nouvelles versions de ce virus, ce qui pourrait aggraver l’épidémie.

Indépendamment de l’arrêt du trafic de diffusion internationale, “Roissy et Orly représentent encore environ plusieurs millions de passagers chaque mois, donc peuvent avoir une influence sur l’épidémie”, cite le tout premier approvisionnement aéroportuaire.

Dès mardi, une raison convaincante sera également indispensable pour se rendre en Guadeloupe et en Martinique. Une première instance de la version anglaise de Covid-19 a été détectée cette semaine à la Martinique, a déclaré l’Agence régionale de santé.


Commentaires / Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2021 Billet.flights